Se nourrir devrait consister à choisir les aliments les plus appropriés pour qu'ils soient nos premiers médicaments, en fonction de notre âge, sexe, préférences, et de nos caractéristiques constitutionnelles.

Cuisiner consiste à mettre en valeur ces aliments sélectionnés pour nos plus grands plaisirs visuel, gustatif et olfactif.

Se nourrir consiste à choisir les musiciens d'un orchestre en fonction de la musique qui sera interprétée et cuisiner consiste à diriger l'ensemble des musiciens pour le plus grand plaisir de tous, musiciens et spectateurs.

La nutrition a fait d'énormes progrès ces quinze dernières années avec le développement de la médecine quantique, de la prise en compte des principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de l'épigénétique. De nombreuses recherches scientifiques sont venues balayées des principes et des théories de nutrition et des régimes très en vogue ces dernières années, mais peu sains, voire dangereux.

Se nourrir s'apprend, comme une langue étrangère ou la conduite d'un véhicule.

Savez-vous que l'OMS recommande de consommer moins de 300 g. de viande par semaine pour la majorité des personnes.

Savez-vous que dans 1 kg de viande rouge non bio à CHF 60.-/kg, il y a environ :
  • 700 g. d’eau,
  • 220 g. de protéines,
  • 80 g de graisse saturée.
Seules les protéines sont intéressantes dans la viande : le consommateur paie CHF 60.- pour 220 g. de protéines soit CHF 272.- le kg de nutriments utiles. L'eau d'une viande, issue de l'élevage intensif, a en mémoire tous les antibiotiques, les principes actifs des médicaments et des aliments chimiques ou reconstitués et des traumatismes de l'animal. Ils nous sont donc transmis.

Dans 1 kg. de lentilles bio à CHF 8.- il y a environ :
  • 480 g. de glucides dont 10 g. de sucre
  • 250 g. de protéines,
  • 130 g. de fibres,
  • 120 g. d’eau,
  • 20 g. de lipides dont 5 g. de saturée,
Si on élimine l’eau, le sucre et les gras saturés peu ou pas utiles : il reste 875 g. de nutriments très utiles à un prix de CHF 9.14.- le kg. Comme les lentilles sont bio, l'eau n'a aucune trace de produits chimiques.

1 kg de lentille apporte 870 g. d’éléments utiles, 1 kg de viande rouge seulement 220 g. pour un surcoût de CHF 263.- au kg.

Qi Zen Care vous propose de :
  • découvrir les principes de base de la nutrition, fruits des dernières recherches scientifiques et des traditions millénaires orientales et occidentales,
  • apprendre à les cuisiner simplement,
  • et tout cela de façon ludique, en jouant avec les couleurs par exemple.




Vous découvrirez, en fonction du forfait choisi :
  • à associer correctement les aliments en fonction de leurs caractéristiques : glucides, lipides, protéines, minéraux et vitamines,
  • les bases du fonctionnement de la digestion,
  • à manger et protéger les nutriments,
  • à reconnaître les différents types d'acides gras,
  • l'importance des types de cuisson et de leur durée,
  • à ne pas ou plus culpabiliser face à la nourriture et plus particulièrement pour les plats que vous aimez,
  • comment utiliser les huiles essentielles, les aromates, les épices pour varier les gouts, les couleurs et relever vos plats sans ajouter les exhausseurs de goût que sont le sel et le sucre,
  • ce qui se cache derrière les étiquettes des produits industriels.

Forfaits au choix

Les cours ont lieu à votre domicile. Le prix indiqué est pour une personne ou un couple, vivant sous le même toit. Il est possible d'associer d'autres personnes, à concurrence de 5 maximum.
  1. Forfait matinée : 9h00 à 12h30, avec préparation du repas à partir des aliments présents chez vous : CHF 250.- . Par élève supplémentaire : CHF 50.-
  2. Forfait journée : 9h00 à 18h00 avec préparation des deux repas et courses réalisées ensemble : CHF 450.- . Par élève supplémentaire : CHF 80-. .
Les ingrédients et les frais de déplacements sont à votre charge.






« Les bien portants
sont des malades qui s’ignorent,
et la santé est un précaire
qui ne présage rien de bon.
Les patients sont des gens
qu’il ne faut à aucun prix guérir.
Le rôle du médecin est au contraire
de choisir le trouble, la maladie
qui leur convient le mieux,
et qui, si possible,
les accompagnera fidèlement
jusqu’à la mort. »


Dr Knock, Jules Romains (1885-1972)

Top