Scientifiquement parlant, à ma connaissance, aucune, car il n’a jamais été possible de respecter tous les critères dit scientifiques. Il n’est pas possible de prouver que le résultat obtenu, lui bien réel, n’était que le fait de l’action exclusive de la médecine énergétique appliquée.

Au-delà du procès d’intention qui est régulièrement fait aux pseudosciences, médecines parallèles, douces, naturelles, il est des faits avérés.

Des médicaments classiques n’arrivent pas à guérir, voire tuent des malades, des patients considérés comme incurables et condamnés sous 6 mois vivent 5 ans, 10 ans et ne meurent ni de leur maladie ni des conséquences.

Et pourtant la médecine classique est une science et les médicaments sont testés scientifiquement. De même des personnes ont été guéries de maladies dites irréversibles et pour lesquels il n’existe aucun traitement, avec des médecines naturelles exclusivement, ce qui fut mon cas.

Rechercher des preuves que telle ou telle pratique médicale va vous guérir est probablement une démarche d'évitement qui déplace le problème.

Quand une personne prend sa voiture, elle n’a aucune certitude de ne pas avoir un accident. Et pourtant, elle la prend. Qu’elle fasse confiance à ses qualités de conductrice, à sa bonne étoile, à son horoscope, à sa religion, à ses croyances, n’a pas d’importance. Ce qui importe c’est qu’elle arrive à bon port sans avoir été blessée ni avoir blessé un tiers.

La variété des médecines proposées permet à chacun, de choisir le véhicule ou les véhicules avec lesquels il va piloter sa santé voire sa maladie.

L’important est qu’il soit acteur de sa santé, qu’il soit conducteur, peu importe que ce soit une moto, un vélo, une voiture de course ou une mini citadine.

Être acteur de sa santé c’est comprendre ce que l’on fait, trouver un praticien qui vous guide et en qui vous avez confiance pour vous permettre d’être responsable de votre santé, mais pas coupable.

Dès lors, aucune preuve n’est nécessaire.

Top